APA chez les patients fibromyalgiques

APA chez les patients fibromyalgiquesThèse de Claire Colas

Encadrement : David HUPIN & Leonard FEASSON

Titre : Efficacité d’une organisation de soins optimisée chez des patients fibromyalgiques au sein du Groupement Hospitalier de Territoire de la Loire. Etude interventionnelle visant à modifier les comportements en termes d’activité physique et de sédentarité. L’étude FIMOUV : from intent to move.

La fibromyalgie touche 2 à 5% de la population. Elle est caractérisée par des symptômes multiples notamment la douleur, la fatigue, les troubles cognitifs et du sommeil. Pour cette pathologie, les traitements médicamenteux ne s’avèrent que très peu efficaces. La prise en charge doit donc être tournée en priorité vers des stratégies non-médicamenteuses (EULAR, 2016). Ainsi, la pratique d’une activité physique adaptée pourrait permettre l’amélioration des symptômes de la fibromyalgie et plus généralement de la qualité de vie des patients.

Afin d’optimiser le parcours patient au sein du Groupement Hospitalier de Territoire de la Loire, une étude randomisée va être réalisée pour évaluer l’efficacité d’une organisation de soins associant :

> Une pratique d’Activité Physique Adaptée (APA) encadrée, en milieu hospitalier durant un mois, suivi d’un relai en ville les 2 mois suivants, dans une association ou un club référencé au sein de la plateforme Sport-Santé du CDOS-Loire, du CDOS-Ardèche ou du DAHLIR Santé de Haute-Loire.

> Des séances d’éducation thérapeutique du patient (ETP) avec entretiens motivationnels.

En comparaison avec la pratique clinique habituelle (conseils d’APA en autonomie à domicile + séances d’ETP avec entretiens motivationnels).

L’objectif principal de l’étude est de mesurer l’efficacité d’une organisation de soins proposant de l’APA chez les patients fibromyalgiques grâce à une mesure objective de l’activité physique à 1 an (moyenne mesurée à partir de 7 jours d’actimétrie).

Les objectifs secondaires permettront d’évaluer l’impact sur le mode de vie (temps moyen d’activité physique et de sédentarité, mesurés par actimétrie pendant 7 jours), l’état de santé, la fatigue, le sommeil, la détresse psychique, la force et l’endurance musculaire, la capacité physique, la tolérance des séances à la douleur et à la fatigue, l’adhésion à la pratique d’une activité physique, l’évaluation du rapport cout-efficacité différentiel, ainsi qu’une estimation de l’impact budgétaire de cette stratégie de prise en charge.

Durée du contrat : 09/2019 à 09/2022

Financement : PREPS / CHU